LA CRÉATRICE

La créatrice,  Caroline Oddera,  se définit souvent comme une exploratrice, adorant découvrir le monde qui l’entoure. Une grand-mère Russe, une autre Luxembourgeoise. Elle naît à Neuilly sur Seine.  

Autodidacte par Nature, elle aura une carrière professionnelle très variée. Devenu mère de famille, elle mènera la vie d’un « chef d’entreprise familiale » avec trois enfants dont elle est très fière. Tout en s’occupant de sa tribu, elle créera sa marque de Bijoux. Puis quittera tout pour partir dans le Sud de la France.

Correspondante de Presse pour Var Matin, un article l’amènera au cœur des vignes dans la magnifique vallée des Borrels, près de la ville de Hyères. Un article, un coup de foudre pour un viticulteur, elle pose enfin ses valises. Ici entre terre et mer, elle se sent bien. Grâce à l’homme de sa vie, qui la pousse au quotidien, elle se remet à la création de bijoux.

Lorsque deux passionnés de la Nature se rencontrent ça fait des étincelles.

Au contact permanent de la Nature, elle s’inspire de la lumière, des couleurs, des matières qu’elle y découvre, elle y retrouve l’éclat du bijou…

l’envie de crĂ©er tout simplement

Elle hésite un instant à garder le nom de sa marque de bijoux entre le Nord et le Sud, ce n’est pas tout à fait le même climat… Toutefois c’est son histoire, car la marque Alina Barowfkaya, c’est aussi le prénom de sa grand-mère Russe, disparue trop vite qui gardait les moutons dans les plaines de Minsk, et qui s’appelait « Halina Barowskaja ». Elle choisit de ne pas s’en séparer, ce sont ses origines et puis ses clientes aiment sa poupée russe si reconnaissable, son identité, sa marque, sa signature…

 

L’atelier

Toute petite, Caroline ODDERA, a dessiné avec sa mère artiste peintre, et a chiné avec son père de beaux objets.  C’est probablement là que cet amour pour les jolies choses est apparu. La passion de Caroline pour le design, la peinture, et pour l’écriture, s’est vite transformée à imaginer, dessiner et à fabriquer des collections pour raconter des histoires à ses clientes à Nantes d’abord, puis à Hyères désormais.

Ses premiers bijoux ont une signature : une poupée russe, qu’elle fait fabriquée chez un fondeur de Marseille.

La créatrice assemble ensuite les différentes parties du bijou elle-même, dans son atelier situé dans le var,  au coeur de la vallée des Borrels.

L’aUTHENTICITÉ

Autodidacte, elle privilégie le savoir-faire et l’artisanat Made in
France.
Bijoux entre fantaisie de haute qualité et petite joaillerie, elle tient
à réaliser chacune des pièces qu’elle produit.
Elle sélectionne avec rigueur et elle assemble les pierres fines :
agate, aigue-marine, améthyste, jade, cornaline, ou les pierres
prĂ©cieuses tels que le rubis, ou le saphir…
Délicatement avec harmonie, elle crée des accessoires uniques ou
de petites collections intemporelles. Pour une femme active,
indépendante qui aime la mode, tout en restant elle-même. Une
femme qui puisse changer aux grĂ©s de ses envies, ou de ses folies…

LA CRÉATRICE

La créatrice,  Caroline Oddera,  se définit souvent comme une exploratrice, adorant découvrir le monde qui l’entoure. Une grand-mère Russe, une autre Luxembourgeoise. Elle naît à Neuilly sur Seine.  

Autodidacte par Nature, elle aura une carrière professionnelle très variée. Devenu mère de famille, elle mènera la vie d’un « chef d’entreprise familiale » avec trois enfants dont elle est très fière. Tout en s’occupant de sa tribu, elle créera sa marque de Bijoux. Puis quittera tout pour partir dans le Sud de la France.

Correspondante de Presse pour Var Matin, un article l’amènera au cœur des vignes dans la magnifique vallée des Borrels, près de la ville de Hyères. Un article, un coup de foudre pour un viticulteur, elle pose enfin ses valises. Ici entre terre et mer, elle se sent bien. Grâce à l’homme de sa vie, qui la pousse au quotidien, elle se remet à la création de bijoux.

Lorsque deux passionnés de la Nature se rencontrent ça fait des étincelles.

Au contact permanent de la Nature, elle s’inspire de la lumière, des couleurs, des matières qu’elle y découvre, elle y retrouve l’éclat du bijou…

l’envie de crĂ©er tout simplement

Elle hésite un instant à garder le nom de sa marque de bijoux entre le Nord et le Sud, ce n’est pas tout à fait le même climat… Toutefois c’est son histoire, car la marque Alina Barowfkaya, c’est aussi le prénom de sa grand-mère Russe, disparue trop vite qui gardait les moutons dans les plaines de Minsk, et qui s’appelait « Halina Barowskaja ». Elle choisit de ne pas s’en séparer, ce sont ses origines et puis ses clientes aiment sa poupée russe si reconnaissable, son identité, sa marque, sa signature…

 

L’atelier

Toute petite, Caroline ODDERA, a dessiné avec sa mère artiste peintre, et a chiné avec son père de beaux objets.  C’est probablement là que cet amour pour les jolies choses est apparu. La passion de Caroline pour le design, la peinture, et pour l’écriture, s’est vite transformée à imaginer, dessiner et à fabriquer des collections pour raconter des histoires à ses clientes à Nantes d’abord, puis à Hyères désormais.

Ses premiers bijoux ont une signature : une poupée russe, qu’elle fait fabriquée chez un fondeur de Marseille.

La créatrice assemble ensuite les différentes parties du bijou elle-même, dans son atelier situé dans le var,  au coeur de la vallée des Borrels.

L’aUTHENTICITÉ

Autodidacte, elle privilégie le savoir-faire et l’artisanat Made in
France.
Bijoux entre fantaisie de haute qualité et petite joaillerie, elle tient
à réaliser chacune des pièces qu’elle produit.
Elle sélectionne avec rigueur et elle assemble les pierres fines :
agate, aigue-marine, améthyste, jade, cornaline, ou les pierres
prĂ©cieuses tels que le rubis, ou le saphir…
Délicatement avec harmonie, elle crée des accessoires uniques ou
de petites collections intemporelles. Pour une femme active,
indépendante qui aime la mode, tout en restant elle-même. Une
femme qui puisse changer aux grĂ©s de ses envies, ou de ses folies…

LA CRÉATRICE

La créatrice,  Caroline Oddera,  se définit souvent comme une exploratrice, adorant découvrir le monde qui l’entoure. Une grand-mère Russe, une autre Luxembourgeoise. Elle naît à Neuilly sur Seine.  

Autodidacte par Nature, elle aura une carrière professionnelle très variée. Devenu mère de famille, elle mènera la vie d’un « chef d’entreprise familiale » avec trois enfants dont elle est très fière. Tout en s’occupant de sa tribu, elle créera sa marque de Bijoux. Puis quittera tout pour partir dans le Sud de la France.

Correspondante de Presse pour Var Matin, un article l’amènera au cœur des vignes dans la magnifique vallée des Borrels, près de la ville de Hyères. Un article, un coup de foudre pour un viticulteur, elle pose enfin ses valises. Ici entre terre et mer, elle se sent bien. Grâce à l’homme de sa vie, qui la pousse au quotidien, elle se remet à la création de bijoux.

Lorsque deux passionnés de la Nature se rencontrent ça fait des étincelles.

Au contact permanent de la Nature, elle s’inspire de la lumière, des couleurs, des matières qu’elle y découvre, elle y retrouve l’éclat du bijou…

l’envie de crĂ©er tout simplement

Elle hésite un instant à garder le nom de sa marque de bijoux entre le Nord et le Sud, ce n’est pas tout à fait le même climat… Toutefois c’est son histoire, car la marque Alina Barowfkaya, c’est aussi le prénom de sa grand-mère Russe, disparue trop vite qui gardait les moutons dans les plaines de Minsk, et qui s’appelait « Halina Barowskaja ». Elle choisit de ne pas s’en séparer, ce sont ses origines et puis ses clientes aiment sa poupée russe si reconnaissable, son identité, sa marque, sa signature…

L’atelier

Toute petite, Caroline ODDERA, a dessiné avec sa mère artiste peintre, et a chiné avec son père de beaux objets.  C’est probablement là que cet amour pour les jolies choses est apparu. La passion de Caroline pour le design, la peinture, et pour l’écriture, s’est vite transformée à imaginer, dessiner et à fabriquer des collections pour raconter des histoires à ses clientes à Nantes d’abord, puis à Hyères désormais.

Ses premiers bijoux ont une signature : une poupée russe, qu’elle fait fabriquée chez un fondeur de Marseille.

La créatrice assemble ensuite les différentes parties du bijou elle-même, dans son atelier situé dans le var,  au coeur de la vallée des Borrels.

L’aUTHENTICITÉ

Autodidacte, elle privilégie le savoir-faire et l’artisanat Made in
France.
Bijoux entre fantaisie de haute qualité et petite joaillerie, elle tient
à réaliser chacune des pièces qu’elle produit.
Elle sélectionne avec rigueur et elle assemble les pierres fines :
agate, aigue-marine, améthyste, jade, cornaline, ou les pierres
prĂ©cieuses tels que le rubis, ou le saphir…
Délicatement avec harmonie, elle crée des accessoires uniques ou
de petites collections intemporelles. Pour une femme active,
indépendante qui aime la mode, tout en restant elle-même. Une
femme qui puisse changer aux grĂ©s de ses envies, ou de ses folies…